QUELLE GOUVERNANCE POUR LE RENOUVEAU DE LA GL-AMF ?

Bonjour, publication de Louis BENEDETTI,  l’auteur invite a une réflexion sur : QUELLE GOUVERNANCE POUR LE RENOUVEAU DE LA GL-AMF ?


QUELLE GOUVERNANCE POUR LE RENOUVEAU DE LA GL-AMF ?

C’est au pied du mur que l’on voit le maçon, dit le proverbe populaire, mais c’est en haut du mur que l’on devrait voir le Franc-Maçon, car c’est par ses œuvres qu’il sera jugé.

Quels dirigeants pour la GL-AMF à l’issue du présent mandat qui prend fin en décembre 2017 ?
La GL-AMF est en perte de vitesse son identité reste à définir et son rayonnement est à construire.
Faut-il renouveler la gouvernance actuelle comme le GM intérimaire le souhaite en se donnant le droit de désigner seul son successeur sans passer par la voie démocratique ?

Examinons un instant ce qu’est la gouvernance actuelle.
Depuis le début elle est constituée des mêmes Frères, généralement anciens blogueurs Myosotis. Ils sont en place depuis l’origine et ont traversé deux mandats se contentant de passer d’un poste à un autre. Si ces Frères ont le mérite d’avoir créé l’obédience en bénéficiant d’un courant de contestation des méthodes de la GLNF, quel bilan pourront-ils présenter lors de la prochaine A.G. ? Ce bilan sera-t-il suffisamment édifiant pour leur permettre de se livrer à nouveau au jeu des chaises musicales pour se donner le droit de conserver le pouvoir entre leurs mains ? Cela n’est pas conformes aux principes qui ont présidé à la création de la GL-AMF, cela n’est pas conforme aux statuts, cela n’est pas conforme à l’éthique maçonnique. Prétendre qu’il ne peut pas y avoir d’autres candidats que celui qui a le soutien du Bureau et de son Président, faire croire que l’existence d’un deuxième candidat serait de nature à créer la confusion, que ce deuxième candidat serait un trublion et un diviseur c’est tout simplement de l’imposture. Ce n’est pas conforme, au droit commun, ce n’est pas conforme aux statuts, ce n’est pas conforme à l’équité. C’est pourtant ce à quoi se livre dans ses interventions téléphoniques l’actuel GM intérimaire.
Leur bilan si, édifiant qu’il puisse être, ne leur donne pas le droit d’agir de cette façon.

Mais leur bilan, quel est-il ?
Chacun de nous peut réfléchir à cette question. En ce qui nous concerne nous donnerons quelques exemples où la déclaration de principes que nous avons tous signée n’a pas été respectée. Nous donnerons des exemples où les statuts n’ont pas été respectés. Et ces statuts n’ont pas toujours été respectés malgré le fait qu’ils aient été illégalement modifiés en 2013 en donnant plus de pouvoir aux organes de direction et moins de pouvoir aux organes de régulation qui avaient été créés pour éviter les dérives de la GLNF. Enfin nous donnerons quelques exemples de mauvaise gestion et des conséquences qui en résultent en particulier dans le projet d’augmentation des cotisations des FF dont nous avons entendu parler.

Louis BENEDETTI – Hexagone 615


Remerciements à Louis Benedetti pour sa contribution au site et vous encourage à commenter son article via des apports personnels et constructifs. Si vous souhaitez rester anonyme en ne communiquant pas votre adresse email vous pouvez utiliser cette adresse : anonyme@notre-trait-d-union.fr

Hermes.

12 commentaires sur “QUELLE GOUVERNANCE POUR LE RENOUVEAU DE LA GL-AMF ?

  1. Ne fallait-il pas, plutôt, intituler l’article :

    « QUEL RENOUVEAU POUR LA GOUVERNANCE DE LA GL-AMF ? ». Cela aurait été plus franc.

    Car parler du renouveau d’une institution de 5 ans d’age me parait un peu prématuré. Qui pourrait prétendre qu’après seulement cinq années de fonctionnement « à tâtons », un renouvellement soit déjà nécessaire? Certains mauvais esprits qui prétendraient savoir lire entre les lignes pourraient même croire discerner, dès le titre, une certaine ambition à peine voilée en tentant de dézinguer l’actuelle gouvernance (pourquoi pas ?) sous un prétendu prétexte institutionnel … Comme si une période électorale s’annonçait. Ce sont les dirigeants actuels de l’Alliance qui sont visés par le renouveau que vous appelez de vos voeux et non pas l’Alliance. Alors disons-le à la manière des francs-maçons et non pas à celle de politicards frustrés. C’est un conseil, pour qui voudrait être pris au sérieux

    On lit clairement qu’il y a un problème visant des personnes en charges, dans les expressions de cet article qui pourtant se défend d’attaques directes dans sa déclaration d’éthique. Reste que l’initiative est louable et qu’elle pourrait ouvrir le débat. Un ajustement de forme s’impose néanmoins. Prenons garde de ne pas tomber dans les travers et les agitations stérilisantes que connut la Maison du Rite Ecossais Ancien et Accepté et qui conduisirent à la démission du GM C. Beau.

    Le ton du dernier paragraphe me gêne un peu. Je ne connais pas Louis B, mais cette manière de « dire sans dire » se vaudrait-elle menaçante ? :
     » En ce qui nous concerne nous donnerons quelques exemples où la déclaration de principes que nous avons tous signée n’a pas été respectée. Nous donnerons des exemples où les statuts n’ont pas été respectés. Et ces statuts n’ont pas toujours été respectés malgré le fait qu’ils aient été illégalement modifiés en 2013 en donnant plus de pouvoir aux organes de direction et moins de pouvoir aux organes de régulation qui avaient été créés pour éviter les dérives de la GLNF. ».

    Quelle pudeur pourrait pousser un vrai maçon à ne pas mettre noir sur blanc, « les quelques exemples  » évoqués, plutôt que donner cette impression de s’abandonner à un effet profane de « Teasing » ?

    JV

    1. je vous ai déjà écrit hier mais ne sais si vous reçu mon commentaire sur la réponse de notre F JV
      Je comprends sa réaction mais je lis dans l’exposé de LB que ce dernier va compléter ses propos
      Patr ailleurs le dirigeants fondateurs on bien dit au départ qu’ils ne renouvelleraient par deux fois leurs mandats pour que la gouvernance tourne
      Comme dans nos LLSS en quelque sorte.
      J’ai une question que je me pose:Moi qui vit ma vie maçonnerie merveilleusement bien en Province pourquoi les parisiens se sont payer un immeuble aussi important alors qu’il avait été écrit que nous ne ferions pas d’immobilier comme à la GLNF…
      pourquoi avoir transgresser les engagements de Montreuil?
      bien frat.
      JJ G

    2. Tu as raison mon TCF et j’accepte tout à fait ton sous-titre : Quel renouveau pour la gouvernance de la GL-AMF.

      Il n’est donc pas besoin de lire entre les lignes car je veux m’exprimer clairement. Tu as bien compris que je suis resté au niveau des principes. Le premier des principes qui ont présidé à la création de la GL-AMF, et auquel nous avons tous souscrit, est que nous ne voulions pas que se constitue, comme à la GLNF, une « aristocratie de Frères » qui se croient autorisés à conserver tous les pouvoirs en se passant les postes de direction entre eux par un jeu de chaises musicales. Or c’est ce qui s’est passé lors du dernier renouvellement et c’est ce qui se prépare aujourd’hui…
      je vais sur mes 80 ans et je n’ai aucune ambition personnelle je me contente de rappeler les principes de bases qui ne sont pas respectés. C’est déjà un premier « exemple » qui doit te choquer si, comme moi, tu as quitté la GLNF pour fuir les méthodes autoritaires et arbitraires de des derniers Grands Maîtres successifs.
      Je ne « dézingue » personne je leur demande juste de respecter les engagements qu’ils ont pris.
      Le bilan si édifiant qu’il puisse être, ne donne pas le droit d’agir de cette façon.
      5 ans après sa création,je dis que la GL-AMF est en perte de vitesse, son identité reste à définir et son rayonnement est à construire. Si tu penses que cette identité est à ce jour parfaitement définie et que ce qui a été fait en matière de régularité traditionnelle et de spiritualité est tout à fait conforme aux principes de base de la maçonnerie de tradition, je t’en prie exprime toi.
      Pardonne moi je ne comprends pas le terme « teasing ».
      Nous savons d’ou nous venons
      nous savons qui nous sommes
      mais ou allons -nous ?
      Je t’embrasse
      L.B.

  2. Une tentative d’explication du malaise actuel ! : LE POUVOIR TUE L’EMPATHIE ?
    La Franc maçonnerie n’échappe pas à cette plaie ! Un certain nombre de membres dirigeants de la GL-AMF oublient qu’un maçon doit avoir un comportement fraternel de maçon, en toutes circonstances.
    Des neuroscientifiques ont découvert des preuves suggérant qu’avoir du pouvoir altère la partie de notre cerveau qui aide à l’empathie. Ainsi, même la plus petite dose de puissance peut changer une personne.
    Quelqu’un obtient une promotion ou un peu de gloire et puis, tout à coup, il est moins gentil avec les personnes qui sont moins influentes. D’où cela vient-il ? Certains l’expliquent par le fait que les personnes qui ont du pouvoir se disent tout simplement trop occupées. Ils n’ont pas le temps d’assister pleinement leurs homologues moins puissants. Le sentiment d’avoir du pouvoir change fondamentalement la façon dont le cerveau fonctionne.
    Le pouvoir diminue toutes les variétés de l’empathie.
    Lorsque quelqu’un a du pouvoir en plus, il a davantage de mal à se mettre à la place d’autrui. Ces résultats s’inscrivent dans une tendance au sein de la recherche en psychologie sociale et cognitive.
    A méditer, afin que les maçons ne dévoient pas la maçonnerie ! La Franc-Maçonnerie est trop belle pour ne pas la laisser au mains d’une gouvernance qui manque d’empathie et monopolise le pouvoir.
    Alain Durand

    1. Donc, le problème est lié au pouvoir ! Si je suis ton raisonnement, je ne vois pas ce que cela changera (si on change les hommes) … Si Claude Beau avait des côtés un peu brutaux qui pouvaient laisser penser que ce fameux pouvoir lui montait des fois à la tête, je ne vois pas ce qu’on peut reprocher à Dominique Moreau qui s’est rendu disponible au pied levé et qu’on ne peut certainement pas soupçonner de pas être empathique avec ses frères. De toute manière j’ai cru entendre qu’il ne se représentait pas. Donc, les hommes vont changer, de toute manière et on retombera dans les mêmes travers. Moi, que des frères donnent bcq de leur temps pour faire tourner la boite, je trouve ça plutôt sympa

      Vlad

  3. Mon F. Vlad,
    Tu as répondu à la question. De nouveaux FF. vont arriver et la maladie va continuer à faire son œuvre, car les sortants ont bien l’intention de tirer les ficelles., donc de jouer les eminences grises, comme cela s’est toujours passé depuis la fondation de la GL-AMF. .

  4. Oui tu as tout a fait raison mais je pense que la réalité doit être que D M doit considérer que la GLAMF est son bb et dirige tout avec subtilité depuis les premiers jours, et lorsque C.B a démissionné ce devait être prévu pour lui laisser la place, car « chauffer » C.B pour le faire partir n’était pas devenu très difficile!!!

    garnier

    1. MF Garnier,

      Tu ne ferais pas pareil ? Je veux bien croire que Dominique Moreau considère la GL-AMF comme son bébé. C’est, un peu le cas, me semble-t-il. Avec d’autres il en est une des consciences éminentes. Ce n’est pas rien. Demande autour de toi.

      Prétendre le balayer d’un trait de plume au nom d’un prétendu renouvellement forcené, me semble d’une part assez ingrat et d’autre part très présomptueux et surtout irréaliste.
      Qu’il passe la main, c’est une chose. Qu’il abandonne en est une autre. Et d’ailleurs, je ne suis pas sûr que les frères dans leur grande majorité accepteraient cette situation, si ce n’était pas de sa propre volonté.

      Vlad

  5. Je tiens à revenir sur l’article  » Qu’elle gouvernance pour le renouveau de la GL-AMF » de Louis Benedetti.

    J’observe que la GL-AMF est en perte de vitesse. Il est difficile de recruter de nouveaux frères. Son rayonnement est à construire.

    Telle est la réalité. Soyons donc vigilants car il s’agit de la survie de notre obédience.

    Je partage le point de vue de Louis Benedetti : un renouvellement est nécessaire.
    Pour que ce renouvellement puisse se réaliser, il faut qu’il y ait, au minimum , un deuxième candidat pour l’élection du successeur de l’actuel GM. Tous les Frères de la GL-AMF pourront ainsi faire leur choix en connaissance de cause , comme les statuts le prévoient d’ailleurs .

    Nous devons nous battre pour que cette élection se passe de la manière la plus claire possible

    Hubert ARNAUD
    Montesquieu N° 43

  6. Bonjour à tous,
    BCCFF,
    A mon sens, inutile de chercher à vaincre le bouclier politique qui s’est installé, les tenants iront, ils l’on déjà largement fait, jusqu’à tout transgresser pour défendre leur position.
    Le GM ne veut pas de seconde candidature ? Qu’il désigne son successeur, on gagnera du temps.
    C’est bien sur le plan maçonnique qu’il faut forger une riposte vis à vis du non-positionnement actuel.
    En effet,
    – une Glamf à la remorque de la GLDF est inutile et disparaîtra à terme, au mieux ses effectifs déclineront jusqu’à devenir insignifiants,
    – une Glamf sociétale est impensable, elle disparaîtrait dans l’heure et c’est heureux,
    – une Glamf non-postionnée est un potentat, celui du Bureau où se joue depuis février 2015 et l’échec de Bâle une partie de chaises musicales, le TCF Lanjuin l’a parfaitement décrite, ce qui lui a valu une suspension.
    La Glamf ne peut qu’exister Régulière ! Et ceci passe par une règlementation des intervisites ; dès lors il lui sera possible de dessiner un projet, qui pourrait par exemple, en lieux et place du « machin de tradition » du F. Charuel qui ne ressemble strictement à rien sauf à flatter l’égo démesuré de sa GL, commencer par le rassemblement des GGLL françaises régulières non reconnues …
    Bien Frat:.
    Patrick Bourdil.

  7. Mon bien cher Frère

    Bravo pour ton humour, tout comme toi je ne vois aucun problème dans notre jeune Obédience et tes remarques m’ont bien fait sourire car tu as tout à fait raison ….

    -Une Obédience qui laisse aux FFS leur liberté de conscience exactement comme il est décrit dans la Déclaration de Principe !
    -Une Obédience extrêmement bien gérée : (5 millions d’euros engloutis dans un immeuble de Clichy rempli à moitié !)
    -Une extrême modestie des dirigeants qui ont orienté l’Obédience dans une direction totalement opposée à tous les engagements pris à MONTREUIL en 2012
    -Enfin concernant les cotisations modérées gardes en un bon souvenir car cela pourrait ne pas durer !!

    Quant à la reconnaissance Anglo-Saxonne tu as raison on s’en fiche mais la solution de la CMF qui est morte de sa belle mort n’était probablement pas la solution idéale.

    Mais je suis persuadé que tout comme moi tu apprécies grandement l’humour maçonnique.

    Une réserve cependant;je ne goutte pas ton humour quand tu t’exprimes sur les FF qui pourraient être amener à penser une approche du Divin différente de la tienne visiblement.
    Chaque F.conduit sa démarche spirituelle sur le chemin qui lui est propre et qui lui permet de s’accomplir et nul ne peut en juger,c est le premier principe qui s’applique en maçonnerie celui de la tolérance.
    Pour ce qui est du profane il ne peut s agir que d humour si tel n était pas le cas ton propos ne pourrait se concevoir que dans la philosophie de Don Quichotte.

    Bien fraternellement à toi et à tous ceux qui nous lisent
    Michel SABO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *