DECLARATION DE PRINCIPES

DECLARATION DE PRINCIPES
 La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) est une Puissance maçonnique Indépendante et Souveraine, exclusivement masculine qui exerce son obédience sur les trois grades de la Franc Maçonnerie Symbolique.

 La Franc Maçonnerie traditionnelle, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF), est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême, exprimée au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. En s’assemblant et en travaillant à sa Gloire, les Franc-maçons s’inscrivent dans une longue chaine initiatique et spirituelle ayant pour objectif la recherche du divin en soi. Celle-ci conduit le Franc-maçon sincère à se connaître soi-même et l’amène à participer par son exemple et son action au perfectionnement moral de l’humanité tout entière. Elle réunit, autour de cet idéal commun, des hommes libres ne relevant que de leur conscience qui, respectueux de la liberté de pensée d’Autrui et de leur idéal propre de recherche spirituelle, s’interdisent strictement dans leurs assemblées toute discussion politique, religieuse ou sociétale.

 Les Franc-maçons poursuivent ensemble un idéal de paix, d’amour et de fraternité fondée, non sur un sentiment profane mal compris, mais sur la conscience commune de ses membres que l’humanité, au-delà de sa diversité de façade, est Une et que chaque Homme est issu de la même source. Pratiquant la Vertu, ils s’engagent au respect des lois et des autorités légitimes et, fidèles à la tradition des bâtisseurs à laquelle ils se rattachent symboliquement, ils glorifient le travail sous toutes ses formes.

 Les Franc-maçons qui constituent la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) veillent, dans leur pratique de l’Art Royal, au respect de la Tradition et des secrets inviolables qui ne se communiquent qu’au cours des cérémonies initiatiques. Ils s’associent entre eux pour constituer des collectivités autonomes qui prennent le nom de Loges, seuls lieux de la transmission initiatique et de la mise en mouvement du travail de recherche que les Franc-maçons poursuivent. Ils y travaillent avec zèle et assiduité, à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, en présence des Trois Grandes Lumières et dans le respect des anciens Landmarks, coutumes et usages de l’Ordre maçonnique universel.

 Les secrets qui s’y rapportent doivent se comprendre, d’une part comme la protection nécessaire, face aux tumultes du monde profane, d’une recherche toute personnelle et intérieure, et d’autre part comme l’impossibilité de dire cette relation construite par le biais du symbolisme avec le Principe divin. Le caractère totalement intime de cet engagement est la cause même de l’interdiction faite à chaque frère de révéler l’appartenance maçonnique d’un autre.

 Le travail en Loge repose sur les Rites que les Franc-maçons considèrent comme les seuls véhicules de leur progression initiatique. Ils s’engagent donc à en préserver l’identité et les us et coutumes tout en garantissant l’égale dignité de chacun d’entre eux. C’est la raison pour laquelle la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) est organisée de manière à protéger les spécificités des Rites. Les Rites se déploient, en fonction des degrés qui leur sont attachés, grâce à des rituels et ils doivent être considérés comme un ensemble cohérent. Si la Nouvelle Grande Loge n’a d’autorité que sur les trois premiers degrés ou grades symboliques, elle entretient cependant des relations de collaboration fraternelle avec les juridictions ordinales et les autres corps maçonniques complémentaires.

Remerciements et vous encourage à commenter son article via des apports personnels et constructifs. Si vous souhaitez rester anonyme en ne communiquant pas votre adresse email vous pouvez utiliser cette adresse : anonyme@notre-trait-d-union.fr

2 commentaires sur “DECLARATION DE PRINCIPES

  1. Bonjour
    J’ai signé cette Déclaration de principes et je me suis engagé à la respecter et à la faire respecter dans le cadre de mes fonctions respectives . Cependant la rédaction de ce texte me pose quelques interrogations tant sur le plan du vocabulaire que de la syntaxe.
    Il est probable qu’il faudra la réécrire sans rien changer sur le fond.
    Je donne un exemple plutôt que :
    « La Franc Maçonnerie traditionnelle, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF), est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême, exprimée au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. »
    Je préférerai :
     » La Franc-maçonnerie de Tradition, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Principe Créateur, désigné, sans référence confessionnelle, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers. »
    C’est tellement plus simple.
    Le terme Etre suprême est un terme créé sous la révolution française et utilisé dans les obédiences sociétales.

  2. Un peu concerné par les principes sur lesquels s’est adossée notre nouvelle Obédience, la moindre des choses est de l’avoir lue, étudiée et le cas échéant souhaité quelques modifications de forme. Mais globalement, nous pouvons considérer que nous sommes tous d’accord sur le fond.
    Le problème est qu’elle a été violée sur au moins un point : son dernier paragraphe sur l’esprit des relations que doit entretenir l’Obédience avec les Rites !
    La décision déjà tout à fait contestable sur la façon dont elle a été prise, permettant les inter-visites avec des Obédiences réputées non-régulières. Cela sous le couvert d’une consultation dont les questions étaient extrêmement orientées et adressées à des Frères qui n’avaient ni la qualité ni les connaissances suffisantes pour y répondre. Ils l’ont fait dans l’ignorance totale des conséquences que leurs avis pouvaient avoir. De plus, les Rites n’ont pas été consultés conformément au dernier paragraphe de la déclaration de principes alors que cela engageait l’esprit même de la pratique de chaque Rite.
    Et je ne confond pas Régularité et Reconnaissance ! Je parle de Régularité Initiatique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *