Congrès Montpellier 2 et 3 Décembre 2017

L’élection par 381 voix sur 545 votants du VF Jean René DALLE, du Rite Français et Grand Trésorier de l’Alliance s’analyse comme une  volonté de continuation des orientations engagées par la gouvernance sortante.

Sur un peu plus de 700 loges que compte notre obédience,environ 270 loges présentes ont donc fixé le cap pour les 3 ans à venir .

S’il est à regretter,que près de 60% des loges et principalement en province, n’ai pu ou pas jugé  nécessaire de faire le déplacement à Montpellier , il importe de respecter l’expression du vote démocratique  et de souhaiter comme il est d’usage du courage au futur Grand Maître pour conduire sur le chemin escarpé ,et périlleux,une Obédience , qui se singularise dans une double identité aporétique , composantes schizophrènes entre Tradition Initiatique  vecteur de la Spiritualité,  et une volonté d’ouverture fondée sur une compréhension horizontale de l‘universalité.

Quelques observations  cependant :

-Le GM par intérim avait -il besoin de fustiger nécessairement le SCPL. dans son allocution ?

-Un Président du Conseil des Sages a la peine pour communiquer le résultat de l’élection des membres du Conseil de surveillance ce qui a provoqué un mouvement d’humeur de la salle

-Un Président du Conseil de Surveillance,  qui   confirme:

1) le coût de la réalisation et de l’acquisition de Clichy à: hauteur :de 4 millions 800 000 euros.

 2) une insuffisance inquiétante du taux d’occupation de Clichy ,pour l’avenir, au regard des engagements financiers.

3) un affaiblissement important, de part la modification statutaire de 2013, des prérogatives de cette instance . (Déclaration de fin de mandat ,comme un simple constat, une parenthèse!!).

L’ensemble des résolutions furent adoptées à l’unanimité comme le fut la proposition d’augmentation des capitations qui passe de 90 euros à 100 euros pour l’année 2018.

Enfin s’agissant du vote électronique,  il faut souligner que contrairement  aux  recommandations prudentes et préconisations en ces termes du VF A Juillet dans son rapport de conciliation :
 » l utilisation d’une société extérieure qui réalise couramment ce type d’opération pour les entreprises du
CAC 40 présente un certain nombre de garanties. »
le vote électronique fut confié à une petite entreprise indépendante.

Hermes

 

 

8 commentaires sur “Congrès Montpellier 2 et 3 Décembre 2017

  1. que dire , il faut respecter les choix qui ont été fait , si on est pas en accord avec ceux ci prendre la décision qui s’impose .
    fraternellement

    1. Doit-on aussi respecter de s’être fait injurier et menacer par courrier officiel et circulaire ?
      Drôle de conception du respect élémentaire dû à la personne humaine dans une société civilisée,
      drôle de conception du respect des principes maçonniques élémentaires,
      drôle de conception du respect de soi-même,
      c’est donc Canossa en interne.

      1. Le respect c’est le suffrage des loges , vu le peu de mobilisation , vu les agissements depuis 2013 des instances de l’obédience , si les FF voulaient sanctionner l’équipe dirigeante ils l’auraient fait , considérons donc que ça convient au plus grand nombre , ou alors il fallait participer . ceux qui ne sont pas en accord avec l’orientation décident en conscience ce qu’il y a lieu de faire . rester ou partir . beaucoup ont fait leur choix avant en rejoignant d’autres obédiences , les renoncements et les 5M€ de CLICHY ayant du mal à passer .

        1. Le peu de mobilisation démontre à mon sens le manque d’intérêt, voire le dégoût des FF par rapport au système de gouvernance. Il en est de même dans la vie profane et associative.
          Je te rejoins, ceux qui n’ont pas participé n’ont certes pas adhéré à la gouvernance et place, mais ne l’ont pas rejetée.
          De toutes façon, la Loge est seule décisionnaire. Nous avons décidé de rester à l’Alliance, et de nous comporter en totale indépendance.

          1. et avaler les couleuvres trop peu pour moi , car ils ne s’arrêteront pas la , le nouveau GM n’étant qu’un prête nom ou au mieux un fusible comme CB dans les mains de ceux qui sont aux manettes .

        2. La GLAMF, telle qu’elle est dirigée actuellement ne pourra pas tenir bien longtemps en l’état… une hémorragie de Frères est à prévoir dans le courant de l’année 2018, voir même une scission de la majorité des REAA qui pourraient bien rejoindre la GLDF ou la GLNF. (pour ceux qui y seront acceptés)
          C’est la seule solution… quand on n’est pas d’accord, on accepte quand même et on souffre ou on s’en va!

  2. La GLAMF reste toujours avec en suspens, sa raison d’être.
    Est-ce toujours un refuge d’une simili-GLNF après l’episode Stifani ?
    Sachant qu’elle n’a pas pu acquérir ce qui est la seule particularité utile de la GLNF(les capacités de visites ans le groupe majoritaire GLUA) c’est fini.
    Une pratique simili GLNF, mais un peu plus ouverte ? Ce terrain est déjà occupé par la GLDF.
    La GLAMF s’etant créée sans veritable projet maçonnique autre que par réaction, sa raison d’être est evidemment en suspens.
    Bien sur par continuité, son existence n’est pas menacée. Mais ne crée-t-elle pas une division totalement inutile entre FMs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *